FR/FR

Annecy.

Les soirs d’été, la vieille ville d’Annecy profite d’une lumière d’autant plus douce qui permet au passage d’aider à se repérer parmi les ruelles piétonnes et passages étroits.

Balade à pieds, à vélo, baignade, lecture, pique-nique entre amis : les berges du lac d’Annecy sont un immense prétexte au fait de se ressourcer. Un havre de paix niché entre les montagnes.

La ressemblance avec le lac de Côme est évidente, pourtant la France n’a finalement pas grand-chose à envier à l’Italie. Farniente et dolce vita se traduisent littéralement par «Annecy» en français.

Malgré la profusion d’hôtels de renom aux abords du lac d’Annecy, s’il fallait n’en retenir qu’un les locaux ont tendance à citer le palace de Menthon. On comprend vite pourquoi. Établi depuis plus d’un siècle il offre une vue et un accès imprenable sur le lac. Immanquable que ce soit pour un verre en fin de journée, un repas raffiné ou une nuit d’exception.

Les soirs d’été, la vieille ville d’Annecy profite d’une lumière d’autant plus douce qui permet au passage d’aider à se repérer parmi les ruelles piétonnes.

Les hauts quartiers de la ville d’Annecy permettent de profiter un peu plus longtemps des derniers rayons du soleil de fin de journée.

Saucisson, fromage local et bœuf séché à emporter pour un déjeuner sur les berges.

Établi depuis plus d’un siècle le palace de Menthon offre une vue et un accès imprenable sur le lac.