Martorell, 17/06/2016. - Comme « Alice au pays de SEAT ». C'est par ces mots que la mère de Jasper a décrit l'expérience qu’a vécue son fils de 7 ans au cours de la visite de ses rêves au siège de SEAT à Martorell. En effet, il a pu voir de ses propres yeux comment sont conçues et fabriquées les voitures qui le fascinent tant.

Depuis qu'il a réalisé que la voiture de ses parents était une SEAT, Jasper a consacré son temps à dévorer les brochures de tous les modèles et, en dépit de son jeune âge, à trouver toutes les informations possibles sur les fonctions, performances et technologies de toutes les voitures de la marque. Devant tant de passion, sa mère, Karen Cowan, a décidé de contacter SEAT afin d'organiser une visite à l’un des salons d'exposition de la marque à proximité de chez eux, en Angleterre.

Quelle ne fut pas sa surprise de recevoir un appel téléphonique de SEAT les invitant à visiter le siège de l'entreprise à Martorell, près de Barcelone. « C'était tout simplement incroyable ! », admet Karen toujours sous le coup de l'émotion. C'est ainsi que la famille Cowan s'est mise en route pour Barcelone et que, pour Jasper, l'usine de Martorell est devenue un coffre à trésors.

Une équipe de designers accueille le jeune garçon et sa famille à l'entrée principale du Centre de design. Jasper court dans leur direction pour les saluer et leur demande « Est-ce que c'est vous qui avez créé l'Alhambra et la Leon ? » Une fois à l'intérieur, Tony Gallardo, l'un des ingénieurs, explique le processus à suivre pour créer une voiture. Jasper s'arrête devant une maquette en argile d'un véhicule de taille réelle : « Pourquoi utilisez-vous ce matériau ? », demande-t-il, tout étonné, en passant sa main dessus. « C'est le meilleur moyen pour nous de connaître les dimensions réelles de la voiture et de procéder à toutes les modifications nécessaires », répond Tony. 

Continuant leur visite au Centre technique, Jasper a découvert l'atelier Carrosserie et a été stupéfait de voir les 2000 robots procéder à l'assemblage d'une file de voitures. « Jasper, tu as vu comment ce robot tourne ! », s'exclame Karen. « Ouah ! Incroyable ! », s'écrie Jasper en ne quittant pas des yeux tout l'environnement technologique qui l'entoure. « Je suis agréablement surpris par le niveau des questions qu’il nous pose », admet Javier Rivera, responsable de l'atelier Carrosserie.

« Tout ceci me donne la conviction que le monde est un endroit plus chaleureux, plus instruit et plus accueillant envers les personnes ayant des difficultés visibles et invisibles », confie Karen. Comme s'il était tout droit sorti d'un parc de loisirs, ou comme sa maman nous fait remarquer, du célèbre pays des merveilles mis à l'écran par Tim Burton, Jasper annonce « Je n'oublierai jamais jamais jamais ce jour pendant toute ma vie ».