Madrid, le 19/01/2016. - SEAT a terminé l'année 2015 en enregistrant une croissance des ventes pour la troisième année consécutive. Les livraisons de la marque ont battu le record des 400 000 véhicules vendus en une année (400 037 ; + 2,4 %) pour la première fois depuis 2007, soit une hausse de 25 % depuis 2012 (321 000 véhicules). Il s'agit du meilleur résultat des ventes depuis huit ans.

Le Président du Comité exécutif de SEAT, Luca de Meo, a annoncé les résultats annuels ce matin lors de la première convention de l'événement « Encuentros SEAT » 2016, sous le titre « Qualité : le facteur de succès de l'industrie espagnole ». L'augmentation des ventes est le résultat de la reprise du marché espagnol (77 200 véhicules ; + 14,3 %) et italien (15 900 ; + 22,1 %), de la cinquième année consécutive de croissance en Allemagne (87 800 ; + 3,8 %) et du succès du marché mexicain (24 100 ; + 13,2 %), le quatrième plus grand marché de SEAT. En outre, la marque a enregistré les meilleures ventes de son histoire dans des pays tels que la Suisse, la République tchèque, le Danemark, la Turquie, Israël, la Tunisie et le Maroc.

Quant aux modèles SEAT, c'est la Leon qui prend une fois de plus la tête des ventes de la marque, enregistrant une hausse de 4,4 % (soit un total de 160 900 véhicules), tandis que l'Alhambra a connu la plus forte augmentation (17,2 %), atteignant le second meilleur résultat des ventes de son histoire (27 000). L'Ibiza a également progressé, avec une augmentation de 2,4 %, soit un total de 153 600 véhicules livrés.

Outre le succès de l'Audi Q3, l'augmentation des ventes a boosté la production de Martorell de 7,8 % (total : 477 077 voitures), atteignant son résultat le plus haut depuis 2001. L'usine de Martorell, qui fabrique la plupart des voitures d'Espagne, a enregistré une hausse pour la sixième année consécutive. Entre 2009 et 2015, le volume de production a augmenté de 60 %.

En évoquant l'année 2016, Luca de Meo a expliqué que le « point fort de l'année serait le lancement du premier SUV compact de l'histoire de l'entreprise », attendu chez les concessionnaires en milieu d'année. Il sera accompagné de trois autres nouveaux modèles prévus pour 2016 et 2017. « Avec la Leon et l'Ibiza, le SUV est appelé à devenir le troisième grand pilier de la marque et nous permettra d'occuper ce segment à l'expansion la plus rapide de ces dernières années », a déclaré le Président du Comité exécutif de SEAT.

La qualité : un facteur de succès

Par ailleurs, durant sa présentation, le Directeur Qualité de SEAT, Joaquín Serra, a mis en avant les opportunités pour la marque d'améliorer sa compétitivité via l'excellence en matière de qualité. « Design, qualité et rentabilité sont des éléments fondamentaux. Le département Qualité est impliqué du début à la fin du cycle automobile, de la conception du véhicule et de son développement à la fabrication des composants par les fournisseurs, et de la production en interne jusqu'au service après-vente. Le défi pour l'ensemble de l'équipe Qualité est de faire de SEAT, une marque distinctive à l'excellence industrielle ».