Martorell, 10/06/2016. – 1400 jours, plus de 1000 croquis, 5000 kilos d'argile et 1000 litres de peinture. Voici quelques chiffres représentatifs de la conception d'un nouveau modèle de voiture. Il s'agit d'un processus s'étalant sur quatre ans, qui commence de manière artisanale, à l'aide d'un crayon et d'un papier, et qui s'achève par la sortie d'un véhicule fini de nos centres de production. Tout au long de ce processus, des maquettes en argile de taille réelle sont réalisées, de nouvelles couleurs et textures sont créées et l'habillage de l'intérieur de la voiture est établi.

1.    Cahier des charges. Pour commencer, les lignes directrices établissant la création d'un nouveau modèle sont posées et approuvées. Elles sont la feuille de route qui va définir l'ADN de la voiture et il est indispensable que toutes les phases du processus de conception suivent ces indications.
.

2.    Croquis. Les designers peuvent désormais commencer à faire des croquis préliminaires de la nouvelle voiture. Les premières versions sont le reflet de ce « à quoi nous aimerions que la voiture ressemble », explique Jaume Sala, Responsable du Design intérieur chez SEAT. Le dessin final est une image du nouveau véhicule qui représente « l'art de la perfection ». Au cours de leurs quatre années de travail, plus de 1000 croquis sont dessinés.

3.    Conception assistée par ordinateur. Les croquis produits sont recréés numériquement afin de donner du volume au futur véhicule. Le document va non seulement servir à concevoir la nouvelle voiture mais il va également être utilisé en tant que référence technique.

4.    Maquette en argile. Cette maquette de taille réelle pèse quatre tonnes, c'est-à-dire deux fois le poids d'une voiture conventionnelle. Elle permet de disposer d'une représentation concrète du style extérieur et elle est constamment façonnée en fonction des modifications. Ce processus requiert également les compétences d'un maître-artisan qui va lisser et façonner le modèle à la main.  

5.    Maquette gelée. Elle représente le style extérieur final approuvé par le constructeur. Elle a l'air totalement réelle même s'il s'agit toujours d'une maquette en argile. Jusqu'à 5000 kilos d'argile sont utilisés tout au long de ce processus jusqu'au moment où le concepteur « gèle » le style.

6.    Création des couleurs. Le service Couleur & Habillage est responsable de la création des couleurs qui seront utilisées à l'intérieur et à l'extérieur du nouveau modèle. Son travail commence deux ans à l'avance et consiste à rassembler toutes les idées issues des nouveaux développements dans les « secteurs de la mode, de l'architecture ou du design produit », explique Jordi Font, responsable de ce service chez SEAT. Sur les 100 formules créées et les 1000 litres de peinture utilisés, seules 12 teintes finiront par constituer la palette de couleurs d'une voiture.

7.    Sièges. Les aspects relatifs au « confort et à l'élégance » sont soigneusement étudiés lors du développement d'un siège de voiture, assure Jaume Sala. Le service Couleur & Habillage est également impliqué dans cette partie du processus. Nous utilisons des machines à coudre pour créer des modèles « alliant les tissus et les couleurs les plus adaptés », ajoute Jordi Font.

8.    Design intérieur. « Tout est pensé en fonction du conducteur », souligne Sala, en expliquant que l'écran tactile joue un rôle tellement important qu'il est décidé de sa position dans la voiture avant tout le reste. Le design intérieur est principalement régi par la fonctionnalité. « Nous nous interrogeons sur les positions de rangement les plus pratiques d'un téléphone mobile, d'une paire de lunettes ou d'une bouteille d'eau ». Il conclut en déclarant que c'est la raison pour laquelle le design doit être « utile et efficace ».  

Le résultat final de toutes ces phases de travail simultanées donne le jour à un tout nouveau modèle. Après quatre années de travail intense, l'équipe Design continue sur sa lancée en se préparant déjà à un futur nouveau projet.