JAC Volkswagen Automotive Co., Ltd. a organisé une cérémonie révolutionnaire pour son centre de recherche et de développement spécialisé dans les véhicules à énergies nouvelles à Hefei dans la province d'Anhui en Chine. La cérémonie a eu lieu deux semaines après la signature d'un accord stratégique entre Volkswagen Group China, JAC et SEAT, en présence du président chinois Xi Jinping et du premier ministre espagnol Pedro Sánchez. 

Le centre de recherche et de développement sera situé à Hefei et spécialisé dans des domaines clés comme l'électrification, la connectivité et la conduite autonome.

Le secrétaire du conseil municipal d'Hefei, Song Guoquan, le président et PDG de Volkswagen Group China, Dr. Jochem Heizmann, le président de JAC, An Jin, le vice-président en charge de la division Production et Logistique SEAT, Dr. Christian Vollmer et le vice-président en charge de la recherche et du développement, Dr. Matthias Rabe, ainsi que d'autres représentants locaux et cadres supérieurs des actionnaires de JAC Volkswagen ont participé à cette cérémonie révolutionnaire et historique aux côtés d'investisseurs et de représentants d'employés.

« Cette journée est une révolution pour le centre de recherche et de développement et marque un tournant dans l'histoire de JAC Volkswagen », a déclaré Li Ming, président de JAC Volkswagen. « L'électrification et la fabrication de voitures intelligentes sont les axes principaux de la transformation en cours dans l'industrie automobile. Grâce au soutien des actionnaires et de tous les secteurs, l'entreprise a l'opportunité de poursuivre un développement orienté vers l'innovation dans le cadre de son offensive sur les véhicules à énergies nouvelles et l'avenir des solutions de mobilité durables. »

Le centre de recherche et de développement, situé dans la zone de développement économique et technologique d'Hefei, sera spécialisé dans des domaines clés comme l'électrification, la connectivité et la conduite autonome. Toutes les parties mettront à profit leurs atouts en termes d'investissements, de connaissances et de technologie afin de garantir que le centre de recherche et de développement atteigne ses objectifs. Ce projet est un bon indicateur des progrès réalisés par JAC Volkswagen dans le cadre de son offensive sur les véhicules à batteries électriques et constitue une avancée majeure vers la prochaine étape du développement.


Selon Dr. Christian Vollmer, vice-président en charge de la division Production et Logistique SEAT et membre du conseil de surveillance de JAC Volkswagen : « SEAT est très fier d'être la marque principale au sein du groupe Volkswagen dans la joint-venture JAC Volkswagen. La Chine est le premier marché mondial en termes de véhicules électriques et SEAT souhaite contribuer, en collaboration avec ses partenaires, à rendre la mobilité encore plus durable. »

Les solutions de mobilité électriques ainsi que la transition numérique, la connectivité et la conduite autonome sont l'avenir du secteur automobile et la Chine s'est imposée comme l'un des leaders de cette transformation. La construction du centre de recherche et de développement permet non seulement d'appliquer les dispositions des accords signés le 9 juillet et le 28 novembre de cette année, mais elle constitue également l'un des fondements essentiels du développement de JAC Volkswagen dans le secteur des véhicules à énergies nouvelles chinois.


Peter Wyhinny, premier vice-président de JAC Volkswagen, a déclaré : « Je suis très fier et content d'assister à ce moment historique. Avec le développement rapide du secteur des véhicules électriques, JAC Volkswagen, en tant que première joint-venture dédiée à ce type de véhicules en Chine, tire pleinement parti des ressources de ses actionnaires pour satisfaire les besoins des clients chinois et construire un avenir où la mobilité durable sera reine grâce aux nouvelles technologies. »

Ce centre s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par Volkswagen Group China et ses joint-ventures dans le domaine de la mobilité électrique, qui contribueront au lancement de 30 modèles de véhicules à énergies nouvelles dans les deux prochaines années, dont la moitié seront produits en Chine. L'objectif du groupe est de livrer environ 400 000 véhicules à énergies nouvelles en Chine d'ici 2020 et d'atteindre 1,5 million de véhicules d'ici 2025.