Martorell, 28/10/2016. – Les résultats financiers de SEAT continuent leur progression. Au cours des neuf premiers mois de l'année 2016, le constructeur a enregistré un bénéfice d'exploitation de 137 millions d'euros, un chiffre qui correspond à neuf fois le bénéfice obtenu l'année dernière, au cours de la même période (12 millions d'euros). La hausse du chiffre d'affaires (essentiellement attribuée à l'impact financier initial de l'Ateca), la croissance solide de l'Alhambra et des versions à la marge sur coût variable supérieure ainsi que la réduction des coûts expliquent ce résultat.


L'évolution commerciale de SEAT au cours des trois premiers trimestres de l'année a donné lieu à un record historique en matière de chiffre d'affaires sur le même laps de temps. Enregistrant une croissance de 2,3 %, les revenus globaux du constructeur ont atteint 6,535 milliards d'euros (même période en 2015 : 6,388 milliards d'euros).

Luca de Meo, Président de SEAT, est revenu sur ces chiffres spectaculaires : « Nous sommes satisfaits du montant du bénéfice d'exploitation obtenu au cours des neuf premiers mois de l'année. Ce résultat témoigne déjà du succès de l'Ateca et montre que notre plus grande offensive produit de notre histoire aura un impact positif considérable sur le renforcement de la marque. Par ailleurs, la Leon, l'Ibiza et l'Arona seront des moteurs de croissance ».

En outre, Holger Kintscher, Vice-Président Finance, IT et Organisation de SEAT, a souligné le fait que « SEAT reste sur la voie d'une rentabilité durable et prévoit de clore l'exercice 2016 par une marge positive. » Holger Kintscher a également ajouté les précisions suivantes : « Lors du dernier trimestre de l'année, nous augmenterons notre niveau d'investissement dans l'objectif de dynamiser l'industrialisation des nouveaux modèles et le travail d'installation de la plate-forme MQB-A0, ainsi que le lancement commercial de l'Ateca ».

La commercialisation de l'Ateca a eu un effet positif sur les livraisons du constructeur pendant le troisième trimestre. Elles ont en effet enregistré une progression de 4,5 %. Entre janvier et septembre, les livraisons ont avancé de 1,5 % et ont représenté au total 312 900 véhicules (2015 : 308 400). L'envolée des ventes de la Leon (+7,7 %) et de l'Alhambra (+23 %) ainsi que la commercialisation récente de l'Ateca, ont réussi à faire décoller les ventes du constructeur qui ne cessent d'augmenter pour la quatrième année consécutive. SEAT a déjà reçu plus de 30 000 commandes de son tout premier SUV. Quand on analyse les différents marchés, on observe que les progressions réalisées en Turquie (+40,6 %), en Autriche (+14,7 %), en Suède (+39,4 %), en Pologne (+14,3 %) et au Mexique (+4,7 %), entre autres, ont renforcé les résultats commerciaux jusqu'au troisième trimestre.