SEAT clôt l'exercice 2016 après une quatrième année consécutive de ventes en hausse. Au total, le constructeur a vendu 410 200 véhicules, ce qui représente une hausse de 2,6 % par rapport à l'année précédente (400 000) et le meilleur résultat depuis 2007. Au cours des quatre dernières années, les ventes de SEAT ont progressé de 27,8 %, ce qui représente 89 200 véhicules de plus qu'en 2012 (321 000). La nouvelle SEAT Ateca a fait grimper les ventes pour SEAT. Le premier SUV du constructeur s'est vendu à 24 200 exemplaires depuis qu'il a investi les showrooms des concessionnaires en juillet dernier. Grâce au lancement de l'Ateca, les ventes de SEAT enregistrées lors de la seconde moitié de l'année 2016 ont augmenté de 5,3 %.

Aux chiffres de l'Ateca viennent s'ajouter la croissance affichée par les modèles SEAT Alhambra et SEAT Leon. Les deux voitures ont fini l'année 2016 en beauté, avec des ventes record. Coïncidant avec le 20e anniversaire du constructeur, les ventes du monospace ont enregistré une progression à deux chiffres, soit 13,6 % (30 700 exemplaires vendus). Pour ce qui concerne la Leon, ses ventes ont augmenté de 3 %, soit 165 000 véhicules. Il s'agit du meilleur score commercial de la Leon depuis son lancement en 1999, qui devient ainsi le best-seller du constructeur ibérique. En outre, même si la commercialisation de la SEAT Ibiza quatrième génération touche à sa fin, les ventes se sont bien maintenues. Ce modèle s'est vendu en 2016 à 152 000 exemplaires. Cette performance est légèrement inférieure au chiffre de 2015 (-0,9 %).

Luca de Meo, président de SEAT, s'est félicité de ces résultats. « Notre offensive produit vient juste de commencer et cette année encore nos efforts nous ont permis de gagner des points. Le lancement de l'Ateca nous aide à affronter l'avenir avec optimisme : elle s'est déjà hissée à la troisième place parmi les fleurons de notre gamme et devrait largement contribuer à la dynamique des ventes cette année. » En ce qui concerne le cru 2017, Luca de Meo a déclaré : « Avec la refonte de la Leon, la cinquième génération de l'Ibiza et la nouvelle Arona, [SEAT] s'est fixé comme objectif d'augmenter son volume de ventes. L’année 2017 sera une année très spéciale pour SEAT ».

320 000 véhicules vendus en Europe de l'Ouest

SEAT termine l'année avec un bilan positif dans cinq grands pays européens

Les ventes de SEAT en Europe de l'Ouest ont atteint les 319 000 exemplaires, ce qui représente une hausse de 2,2 % par rapport à 2015 (312 800), poursuivant ainsi la belle dynamique enregistrée sur certains marchés, comme en Autriche (+12,9 %), en Suède (+31,3 %) et au Portugal (+17 %). C'est le meilleur résultat dans cette partie du globe depuis 2007. SEAT a également terminé l'année avec un bilan positif dans cinq grands pays européens. En Allemagne, le plus grand marché du constructeur, les ventes ont connu une hausse de 2,5 % et ont atteint les 90 000 exemplaires, tandis qu'en Espagne, le deuxième marché, ce n'est pas moins de 77 200 véhicules qui ont été vendus (+0,1 %). Au Royaume-Uni et en France, des pays qui représentent les troisième et cinquième plus gros marchés de SEAT, les ventes ont connu une amélioration de 0,5 %, représentant respectivement 47 400 et 22 500 véhicules vendus. En Italie, septième plus gros marché de SEAT, les ventes ont enregistré une hausse de 3,9 %, pour un total de 16 500 voitures vendues. 

Des ventes record inédites en Turquie et en Israël

La croissance en Pologne (+22 %), le plus gros marché de SEAT en Europe de l'Est, et en Hongrie (+11,1 %), a dopé les ventes de SEAT dans cette partie de l'Europe, avec une augmentation générale de 8,2 % pour atteindre 28 200 véhicules vendus (2015 : 26 100). C'est le meilleur chiffre jamais réalisé dans cette région depuis 2008. En outre, les ventes de SEAT ont augmenté de 3,2 % en République tchèque, là où l'entreprise a enregistré un record historique en termes de ventes.

En 2016, SEAT a une nouvelle fois battu son record de ventes en Turquie et en Israël. La Turquie, sixième plus gros marché de SEAT, a participé à l'accroissement des ventes avec une hausse de 41,7 % pour atteindre les 19 700 véhicules vendus, ce qui représente 5 800 véhicules de plus qu'en 2015. En Israël, SEAT a progressé de 6,2 % et a enregistré au total 8 000 véhicules vendus. En outre, au Mexique, le quatrième plus gros marché du constructeur, les ventes de SEAT se sont chiffrées à 24 500 véhicules, soit 1,5 % de plus que l'année précédente.

En outre, SEAT a lancé des actions de marketing à Singapour et à Maurice en 2016, deux nouveaux marchés qui ont rejoint la Moldavie et la Palestine, qui s'étaient ouverts en 2015.

L'offensive produit de SEAT, qui a démarré avec l'Ateca, se poursuivra en 2017. En janvier, la nouvelle Leon investira les concessions, suivie par l'Ibiza d'ici la première moitié de l'année. Enfin, c'est la nouvelle SEAT Arona qui fera son apparition dans les showrooms. La commercialisation de l'Ateca a un effet positif sur les ventes du constructeur, ainsi que sur ses résultats financiers. Au cours des neuf premiers mois de l'année 2016, le constructeur a enregistré un bénéfice d'exploitation de 137 millions d'euros, un chiffre onze fois supérieur au bénéfice obtenu l'année précédente, au cours de la même période.

Des concessions remises au goût du jour

SEAT a conclu l'année 2016 par la rénovation de 60 % des concessions. 1 700 concessions et showrooms affichent maintenant les nouvelles couleurs de la marque. La nouvelle image dessine une continuité entre l'identité professionnelle de SEAT et le style de ses modèles. Elle incarne les valeurs de l'entreprise en faveur d'un environnement ouvert et accueillant.