Share

Nürburgring, Allemagne 18/09/2016 – Pour la troisième fois dans l'histoire de la SEAT Leon Eurocup, le circuit du Nürburgring a accueilli une étape de la course d'endurance internationale. Avant de prendre la direction de Barcelone, cette avant-dernière étape de la compétition a été le théâtre d'un final à couper le souffle. Le légendaire circuit allemand a vu les pilotes Mikel Azcona (PCR Sport) et Alessandro Sebasti Scalera (Baporo Motorsport) tenir les premiers rôles et remporter les deux courses de l'avant-dernier rendez-vous de l'année.

Mikel Azcona (PCR Sport) a dominé la course d'hier de bout en bout. Faisant preuve d'une grande rapidité tout au long du week-end, le scénario de sa course ne pouvait pas mieux se dérouler. Azcona était tout simplement imbattable et a passé le drapeau à damiers avec 6,1 secondes d'avance sur son poursuivant, Alex Morgan (Wolf-Power Racing) et sur Niels Langeveld (Baporo Motorsport), arrivé en troisième position. Le pilote PCR Sport s'est évertué à creuser un écart insurmontable sur ses poursuivants sur la route de sa troisième victoire de la saison. Avec son départ en première ligne le vendredi (avec un tour en 2’07,096) et sa victoire le samedi, le pilote PCR Sport a pris les commandes du championnat avec 185 points, seulement 5 points d'avance sur le hollandais Niels Langeveld (Baporo Motorsport). La française Marie Baus-Coppens (JSB Competition) a été la plus rapide pour le « Ladies Trophy ».


Aujourd'hui, le brouillard épais a retardé la course de 40 minutes mais la SEAT Leon Eurocup a une nouvelle fois livré son lot de surprises. L'ordre de départ étant inversé, les pilotes se disputant le titre 2016 ont dû faire face à un énorme défi. Même si la course s'annonçait difficile, elle a mis en lumière l'un des grands talents de la compétition. Alessandro Sebasti Scalera (Baporo Motorsport) n'a pas fait durer le suspense pendant cette course. Il a mené les débats du premier au dernier tour et s'est imposé devant Stian Paulsen (Stian Paulsen Racing) et Julien Briché (JSB Competition), décrochant le podium après une longue bataille avec Lourenço Beirao (PCR Sport).

Après deux courses particulièrement serrées en Allemagne, Niels Langeveld (Baporo Motorsport) conserve la tête du classement avec 202 points, devant Stian Paulsen (Stian Paulsen Racing) avec 191 et Mikel Azcona (PCR Sport) en troisième position qui a réduit son retard avec 185 points. Marie Baus-Coppens (JSB Competition) est en tête du classement du « Ladies Trophy » avec 72 points.

Alessandro Sebasti Scalera, Baporo Motorsport, 1er de la 2e course SEAT Leon Eurocup 2016 : « N'importe quel pilote aurait gagné avec cette voiture ! Je remercie SEAT SPORT et toute mon équipe sans qui la victoire n'aurait pas été aussi belle qu'aujourd'hui. Bien sûr, tous les pilotes aiment gagner mais j'apprécie encore plus la victoire quand la lutte a été serrée et qu'il y a eu de nombreux dépassements. J'adore vraiment ce circuit du Nürburgring sur lequel je n'avais pas piloté depuis six ans. Pour moi, aujourd'hui, il s'agit d'un endroit porte-bonheur ! »

Stian Paulsen, (Stian Paulsen Racing), 2e de la 2e course SEAT Leon Eurocup 2016 : « Ça a été une course difficile pour moi. Même si j'ai fini deuxième, je ne suis pas entièrement satisfait car nous n'étions pas aussi rapides que nous le voulions. Nous devons analyser les raisons et nous assurer de revenir encore plus forts pour les prochaines courses à Barcelone qui promettent d'être spectaculaires. »

Julien Briché, (JSB Competition), 3e de la 2e course SEAT Leon Eurocup 2016 : « La course a été très compliquée mais je me suis bien amusé. Nous avons dû faire face à de rudes batailles jusqu'à la fin et avons finalement réussi à décrocher un podium qui était notre objectif dès le départ. Il ne reste plus qu'une course et j'espère que nous prendrons autant de plaisir que dans toutes celles auxquelles nous avons pris part jusqu'à aujourd'hui. »

Marie Baus-Coppens, JSB Competition, 1ère de la 2e course SEAT Leon Eurocup 2016 et leader du « Ladies Trophy » : « J'ai fait une bonne course, bien meilleure que celle d'hier et je suis donc plutôt satisfaite. Ça n'a pas été facile en raison des nombreux dépassements et changements de position entre les pilotes du groupe dans lequel je me trouvais mais à la fin, nous avons réussi à décrocher une place dans les 10 premiers. J'espère que nous pourrons rééditer le même genre de performances à Barcelone. »

Jaime Puig, Directeur de SEAT Sport : « La SEAT Leon Eurocup ne cesse jamais de nous offrir du grand spectacle et du grand pilotage. Personne n'aurait pu prédire que nous arriverions à la dernière étape de la saison 2016 avec trois pilotes toujours en lutte pour le titre et avec un écart de points aussi serré. Que demander de plus ? J'espère que nous assisterons à deux courses intenses et exceptionnelles et que la SEAT Leon Eurocup continuera à faire le spectacle ».