Paris, 17/10/2016 – Ainsi s’achève le Mondial de l’Automobile Paris 2016, au terme de plusieurs semaines au rythme effréné placées sous le signe de l’excellence automobile. Comme il est d’usage à l’occasion d’un événement aussi prisé, le Mondial de l’Automobile a été le théâtre de nombreuses présentations et a levé le voile sur des innovations toujours plus spectaculaires, à travers l’industrie tout entière. SEAT a de nouveau sorti le grand jeu avec la présentation de la nouvelle SEAT Ateca X-PERIENCE, une version 4Drive plus baroudeuse de l’Ateca. Luca de Meo, président de SEAT, a également annoncé la sortie prévue pour 2017 de la nouvelle Leon restylée, le lancement de l’Ibiza cinquième génération et, enfin et surtout, l’arrivée de la SEAT Arona, marquant les premiers pas de la firme sur le segment des SUV de type citadin (crossover).

Luca de Meo déclare que « La Leon, l’Ibiza et la nouvelle Arona, ainsi que l’Ateca, vont renforcer la marque SEAT aussi bien d’un point de vue commercial et financier, qu’en terme d’image. L’année 2017 sera une année très spéciale pour SEAT ».

Cette année, 48 personnes ont eu la chance de vivre une expérience de réalité virtuelle unique en son genre sur le stand SEAT du Mondial de l’Automobile Paris 2016. Parmi les moments forts, les spectateurs ont été, depuis cette plateforme de projection exclusive, transportés jusqu’à Barcelone, le berceau de la marque, leur permettant ainsi de visiter en 4D les magnifiques rues de la ville. Ce fut également l’occasion de faire découvrir aux participants de manière novatrice la dernière-née parmi la gamme Ateca, la SEAT Ateca X-PERIENCE. 

Mais cette expérience futuriste proposée au parc des expositions de la porte de Versailles n’était qu’une mise en bouche. De nombreux participants ont pu s’essayer à la technologie BitBrain afin de créer et de configurer leur véhicule. Comment ça marche ? Il s’agit d’une succession d’images qui défilent à l’écran : montagnes, plage, concert dans le quartier de Barceloneta ou encore sieste dans un hamac. Plusieurs capteurs détectent l’émotion que suscite chaque image chez le participant pour déterminer ses principaux traits de caractère et définir quel serait le véhicule parfait pour lui.

Cette technologie est-elle envisageable chez les concessionnaires dans un futur proche ? Au vu du succès qu’elle a remporté lors de cette édition du Mondial de l’Automobile, cette possibilité est effectivement à envisager. Au cours des 10 prochaines années, il semblerait que l’industrie automobile connaisse une révolution tant du point de vue de l’innovation, du tout-électrique, que de la digitalisation, offrant aux utilisateurs de nouveaux services de mobilité et des véhicules connectés. Pour relever ce défi, SEAT a mis au point une équipe de Mobilité simplifiée, en vue d’incarner le chef de file de l’innovation en matière de mobilité.

Selon Luca de Meo, « La voiture connectée est au cœur de l’expérience de l’utilisateur. Elle représente notre vision de la mobilité du futur. Nous voulons que la voiture devienne un service offrant une expérience numérique et connectée. Amener SEAT encore plus loin signifie que nous devons continuer à ne ménager aucun effort pour offrir encore et toujours des produits et services de qualité exceptionnelle à nos clients. De même, nous devons profiter au mieux de la révolution en marche dans notre secteur et des nouvelles tendances en cours afin de jouer les premiers rôles. Notre rêve est que SEAT soit une marque capable d’offrir la mobilité la plus simple dans un monde en évolution rapide », ajoute-t-il.