SEAT sera le premier constructeur automobile européen à intégrer le service vocal interactif Amazon Alexa sur ses modèles. Le constructeur espagnol l'a annoncé dans le cadre du salon de l'automobile de Francfort. Le service Alexa sera disponible à la fin de l’année sur les modèles Ateca et Leon, ainsi que sur l’Ibiza, l’Arona et le grand SUV en 2018.

Lancé en 2014, Alexa d'Amazon sera désormais intégré aux véhicules SEAT, offrant ainsi plus de connectivité aux conducteurs. Alexa possède plus de 20 000 compétences différentes grâce à son kit de développement ouvert, qui encourage les développeurs à sans cesse augmenter et améliorer les capacités d'Alexa.

Amazon Alexa permettra aux conducteurs de SEAT d'utiliser les commandes vocales pour optimiser leur temps passé en voiture : en gérant leur emploi du temps personnel, en cherchant des chansons, en localisant des lieux d'intérêt, en s'informant en temps réel ou en trouvant le concessionnaire le plus proche, entre autres fonctions, tout ça en toute confidentialité. Alexa peut être utilisé en anglais ou en allemand, les deux langues actuellement disponibles.

« Intégrer Amazon Alexa dans notre gamme représente une incroyable opportunité de faire progresser l'écosystème numérique ainsi que la connectivité de SEAT et contribue sans aucun doute à positionner la marque en tête du marché des véhicules connectés en Europe, a souligné Luca de Meo, président de SEAT, avant d'ajouter que la tendance des services vocaux s'accentue. C'est pour cette raison que nous souhaitons les rendre accessibles à nos clients. »

« Nous sommes très heureux que SEAT intègre Alexa dans ses véhicules, a déclaré Ned Curic, VP automobile, Amazon Alexa. Nous pensons que la voix jouera un rôle important dans le futur et en particulier pour les voitures. En appuyant simplement sur le volant, les clients SEAT pourront demander à Alexa de mettre de la musique, de consulter l'actualité, de contrôler leur maison intelligente et de faire bien plus encore. »

Sortie mondiale de la Nouvelle Arona

Amazon Alexa n'est pas la seule nouveauté présentée par SEAT à Francfort. Le salon allemand servira également de toile de fond à la présentation officielle des nouveaux modèles de la marque.

L'un des moments les plus marquants du salon pour SEAT est sans aucun doute la présentation mondiale et le lancement international de la SEAT Arona, vendue à partir de 15 990 €. Après l'Ibiza, le nouveau SUV compact est le deuxième véhicule fabriqué avec la plate-forme MQB AO, mise en œuvre au sein du groupe Volkswagen pour la première fois par SEAT. Présentées en juin dernier à Barcelone et fabriquées exclusivement à Martorell, les unités initiales de ce crossover seront livrées aux clients en novembre.

L'Arona se démarque grâce à son design : elle est grande en hauteur et en largeur, possède les dimensions d'un crossover compact, propose de nombreuses possibilités de personnalisation et intègre des technologies de pointe en matière de sécurité et de connectivité. Ce crossover compact fait partie de la plus grande offensive commerciale lancée par SEAT suite à la sortie de l'Ateca, de la version revisitée de la Leon, de la nouvelle Ibiza et du nouveau SUV 7 places qui doit sortir l'année prochaine.

Au salon de Francfort, SEAT dévoilera le Digital Cockpit, dont l'Arona, l'Ibiza et l'Ateca seront équipées. Le nouveau Digital Combi, qui équipera tout d'abord la Leon et l'Ateca début 2018 puis l'Ibiza et l'Arona, offre non seulement un design plus moderne et polyvalent, mais aussi davantage de fonctionnalités. Enfin, le système audio Beats, une marque synonyme d'énergie, d'émotion et d'enthousiasme qui a changé la manière d'écouter la musique, sera également disponible sur les modèles Ateca et Leon d'ici la fin de l'année. Ce système audio révolutionnaire est déjà disponible sur les modèles Ibiza et Arona.

CUPRA : prêt à aller encore plus loin ?

En plus de présenter l'Arona, SEAT a également surpris les visiteurs avec le modèle exclusif Leon CUPRA R, l'édition limitée comptant seulement 799 unités du modèle le plus puissant de la marque sera disponible d'ici fin 2017. Disponible avec une boîte de vitesses manuelle à six rapports (310 ch) ou avec une boîte de vitesses DSG (300 ch) et une traction avant, la Leon CUPRA R possède une carrosserie avec des finitions en fibre de carbone au niveau des spoilers avant et arrière, des jupes latérales et du diffuseur arrière tandis que les rétroviseurs, les jantes, les passages de roues et la toute nouvelle calandre, avec ses entrées d'air imposantes, sont tous finition Copper.

CUPRA a évolué tout au long de ses 20 années d'existence, proposant une gamme de voitures sportives haute performance qui ont réussi à séduire les conducteurs les plus avertis. En 2016, par exemple, les ventes de Leon CUPRA ont dépassé les 9 000 unités annuellement, atteignant 2 % du total des ventes de SEAT. Les ventes au cours des sept premiers mois de 2017 ont dépassé les 5 000 unités et, selon les prévisions, elles atteindront les 10 500 d'ici la fin de l'année.

Dans ce contexte, SEAT prévoit d'aller encore plus loin que la simple voiture, en créant un univers inspiré de l'esprit CUPRA autour de la marque, incluant des expériences uniques avec les futurs modèles, des produits dérivés et des partenariats. Ce nouveau « Monde CUPRA » inclura également un réseau dédié de concessionnaires SEAT qui intégreront un espace distinct pour la marque où les clients pourront tester les modèles sportifs.

Wayne Griffiths, vice-président en charge des ventes et du marketing chez SEAT, a souligné que : « depuis ses débuts, la CUPRA est un symbole d'évolution et d'innovation pour SEAT, étroitement lié aux circuits et à la route ». Griffiths a également souligné que : « sur certains marchés comme l'Allemagne, le marché principal pour SEAT et sur lequel la CUPRA est très populaire, les ventes représentent 10 % des ventes totales pour le modèle Leon. Ce scénario nous encourage 

Gaz naturel pour la Nouvelle Ibiza

Par ailleurs, suite au lancement de moteurs alimentés au gaz naturel sur la Leon et la Mii, SEAT lance un nouveau modèle alimenté par ce même type de carburant, la nouvelle SEAT Ibiza 1.0 TGI, une preuve supplémentaire de l'engagement fort de SEAT pour l'utilisation du gaz naturel comme alternative propre et efficace à l'essence.

Le gaz naturel associe le meilleur de deux mondes différents, le diesel et l'essence, puisque qu'il émet 85 % en moins d'oxyde d'azote que les moteurs diesel. Il réduit également les émissions de CO2 de 25 %, comparé aux moteurs à essence, et élimine presque toutes les particules en suspension.

L'Ibiza 1.0 TGI possède trois réservoirs, un pour l'essence et deux pour le gaz naturel, ces trois réservoirs combinés permettent de rouler 1 200 km au total (390 km avec le gaz naturel) et lorsque le mode gaz naturel est utilisé le véhicule n'émet que 88 g/km de CO2. La SEAT Arona aura également sa version TGI en 2018.